L’éjaculation précoce entraîne-t-elle la perte de désir ?

Le désir sexuel est considéré comme la première phase de l’activité sexuelle. La baisse de désir est définie comme l’absence récurrente et persistante du désir d’avoir des relations sexuelles. Souvent, le désir constitue un excellent point de repère du climat conjugal. En effet, dans de nombreux cas, la baisse du désir est liée à une détérioration du couple (10).

L’éjaculation précoce est également un frein à l’épanouissement sexuel de la femme. Lorsque ce trouble ne s’accompagne pas d’un dialogue entre les partenaires, il peut potentiellement provoquer une perte de désir, chez la femme comme chez l’homme et endommager la relation de couple (7).

Focus sur l’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est le trouble sexuel masculin le plus fréquent. Il concerne 1 homme sur 5 (1). Parler de votre vie sexuelle avec votre partenaire pourra vous permettre de prévenir toute baisse de désir qui pourrait être liée à ce trouble répandu (4)

Les troubles de l’éjaculation peuvent nécessiter une prise en charge adaptée. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel de santé. Il saura vous conseiller et trouver des solutions pour retarder l’éjaculation.

Perte de désirL’éjaculation précoce et la perte de désir sont des problèmes médicaux qui nécessitent une prise en charge et l’aide d’un médecin.

Il pourra vous proposer une prise en charge adaptée.

Êtes-vous concerné ?

L’éjaculation précoce entraîne-t-elle la perte de désir ?